Que ce soit pour profiter de la piscine en automne, en hiver, en soirée ou en matinée, disposer d’un réchauffeur de piscine est plus que pratique. L’utilisation de ce système se rapporte également à une question de confort. Mais avec tous les modèles désormais accessibles sur le marché, il n’est pas facile de s’y retrouver. C’est un besoin qui peut varier en fonction de plusieurs critères, à commencer par le niveau de température souhaité, et peut être également selon le type de piscine dont on dispose. En tenant compte de ces critères, il est possible de s’orienter vers un réchauffeur en mesure de répondre à ses attentes.

4 options de chauffage à découvrir

En général, il existe 4 solutions de chauffage de piscine à retenir. Il y a le chauffage solaire, très connu pour être économique et facile à installer. Il réchauffe l’eau à travers ses tubes en polypropylène, avant que celle-ci ne soit versée dans le bassin. Cependant, c’est une option uniquement efficace que dans les régions fortement ensoleillées.
Une autre alternative solaire peut aussi être utilisée : la fameuse bâche à bulles, qui permet de faire monter légèrement la température de l’eau.
Il y a aussi le réchauffeur électrique, tel que le réchauffeur nano de Elecro, qui fonctionne à l’aide d’un système à résistance, et se place au niveau de l’usine de filtration. Bien qu’il soit légèrement énergivore, il peut être non seulement compatible avec les piscines enterrées comme avec celles hors-sol. L’échangeur thermique peut aussi être un système de chauffage pratique, en étant couplé avec la chaudière d’une maison. Sinon, il y a également la pompe à chaleur de piscine [en savoir plus], qui est aussi un moyen économique d’accorder une température agréable et à long terme au bassin, tout en profitant d’un meilleur rendement en consommation d’énergie.

Les points à importants avant de choisir son réchauffeur

Il faut aussi savoir que tous ces systèmes de chauffage de piscine peuvent être complémentaires, et cela dépend uniquement des possibilités financières du propriétaire. Mais comme cette méthode est donc possible, on peut aussi donc envisager de les personnaliser, et de coupler principalement les dispositifs qui jouent entre l’efficience et la rentabilité, par exemple, l’association d’une bâche à bulles et d’un réchauffeur électrique permet de stocker efficacement la chaleur de l’eau générée depuis le réchauffeur. En outre, le choix de ces dispositifs devra être fondé uniquement selon ses propres attentes en matière de confort, mais aussi en fonction du type de piscine que l’on possède, et des équipements auxquels elle est associée. Mais il ne faut pas non plus oublier que le fait de réchauffer sa piscine implique aussi plus de manœuvres en termes de nettoyage et d’entretien, pour la simple raison que l’eau chaude est plus favorable aux bactéries, tandis qu’utiliser trop de produits désinfectants revient aussi risqué pour la santé. Dans tous les cas, il ne faut pas hésiter à consulter un professionnel pour faire un choix judicieux.